Visas et passeports « dorés » : Bruxelles durcit (un peu) le ton

Une résolution du Parlement européen l’avait réclamé dès 2014, la Commission de Bruxelles l’a publié, cinq ans plus tard, mercredi 23 janvier. De quoi s’agit-il ? Du rapport sur les systèmes d’octroi de passeports et visas « dorés » à des citoyens étrangers à l’Union européenne. La Commission promet toutefois d’intensifier l’examen des conditions d’attribution, afin d’améliorer « la transparence et la gouvernance » des règles pour l’acquisition de la nationalité.
Trois pays membres sont ciblés : Malte, Chypre et la Bulgarie, où l’on peut obtenir un « passeport doré » – la nationalité –, à condition d’investir au moins 800 000 euros (Malte), 1 million (Bulgarie) ou 2 millions d’euros (Chypre). Aucune obligation de résidence n’est formulée, pas plus que l’existence d’un « lien véritable » avec le pays

https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/01/23/visas-et-passeports-dores-bruxelles-durcit-un-peu-le-ton_5413437_3234.html

 

Laisser un commentaire