Virement instantané : les tarifs pratiqués par les banques sont-ils un scandale ?

C’est l’une des nouveautés de ces dernières semaines : au moment de faire un virement, on vous propose de l’envoyer en “instantané”. C’est-à-dire qu’il met seulement 10 secondes pour arriver sur le compte du bénéficiaire, alors qu’il faut compter environ deux jours quand il s’agit d’un virement traditionnel. Mais certains clients ont eu la désagréable surprise de découvrir que cette option était souvent payante. Société Générale réclame 0,80 euro par virement. Banque Populaire, Caisse d’Épargne, CIC et BNP Paribas la facturent un euro. Et cela dès le premier euro envoyé !
Boursorama est pour l’instant l’unique établissement à proposer le service gratuitement (chez Crédit Mutuel Arkéa le service est également gratuit mais réservé au paiement mobile via Paylib) mais limité à 500 euros par opération, alors que d’autres autorisent des virements instantanés jusqu’à 15.000 euros (BPCE et BNP Paribas notamment).

https://www.capital.fr/votre-argent/virement-instantane-les-tarifs-pratiques-par-les-banques-sont-ils-un-scandale-1325328

 

Laisser un commentaire