La finance de l’ombre passe la barre des 50.000 milliards de dollars

Selon le dernier rapport du FSB publié ce lundi, le montant total des actifs du « shadow banking » dans sa définition stricte (par opposition à une lecture plus large incluant des fonds de pension et des compagnies d’assurance) s’élève à 51.600 milliards de dollars, en hausse de 8,5 % à fin 2017. Cela représente 14 % du total des actifs financiers mondiaux. Sans surprise, la Chine est le poids lourd du « shadow banking ». L’empire du Milieu concentre 8.254 milliards de dollars dans la catégorie. Les autres acteurs majeurs sont les Iles Caïmans (5.388 milliards) l’Irlande (2.800 milliards) et le Luxembourg (3.564 milliards). Ces quatre pays logent à eux seuls les deux tiers de la finance de l’ombre.
Dans la définition la plus large, cette finance non bancaire pèse 184.000 milliards de dollars, soit 48 % du total des actifs financiers mondiaux.

https://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/0600632857618-la-finance-de-lombre-passe-la-barre-des-50000-milliards-de-dollars-2241892.php

 

Laisser un commentaire