Assurance-vie en déshérence: les assureurs ont bel et bien joué le jeu

La Cour des comptes s’est penchée sur la loi Eckert de 2014. Verdict: les montants bloqués sur les comptes bancaires inactifs et les contrats d’assurance-vie en déshérence étaient bien supérieurs aux estimations initiales. Banques et assureurs ont pris le taureau par les cornes pour réduire leurs encours.
Au 31 décembre 2015, les stocks de contrats non réglés détenus par les professionnels de l’assurance s’élevaient à 5,4 milliards d’euros, soit quasiment le double de la première estimation de 2013. En parallèle, les banques détenaient près de 18 millions de comptes inactifs pour un encours de près de 19 milliards d’euros. À la fin de l’année 2016, après avoir retrouvé des bénéficiaires pour la moitié des contrats et transféré plusieurs milliards d’euros à la Caisse des dépôts, l’encours avait fondu à 6 milliards.

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2019/02/06/20002-20190206ARTFIG00062-assurance-vie-en-desherence-les-assureurs-ont-bel-et-bien-joue-le-jeu.php

 

Laisser un commentaire