Retraite complémentaire : mauvaise surprise pour les non-cadres bien payés

Changement radical à compter de cette année, avec la fusion des régimes Arrco et Agirc, tous les salariés, qu’ils soient cadres ou non, cotisent sur la totalité de leur salaire dans la limite de 8 plafonds. Ainsi, un non cadre dont la rémunération s’élève à 12.500 euros par mois (fixe et variable) payait jusqu’à présent 725 euros de cotisations Arrco par mois. A compter de cette année, la facture passe à 1.022 euros. Ce qui représente une perte de pouvoir d’achat de près de 300 euros par mois. Perte qui sera toutefois compensée par l’acquisition de points de retraite complémentaire en plus… 

https://www.capital.fr/votre-retraite/retraite-complementaire-mauvaise-surprise-pour-les-non-cadres-bien-payes-1328208

 

Laisser un commentaire