Un animal peut-il hériter en France ?

Si la réponse à cette question est négative, il faut savoir que cette possibilité est ouverte dans d’autres pays, notamment en Allemagne. Or il est maintenant possible de demander dans son testament l’application de la loi d’un autre pays.
Une autre possibilité consiste à réaliser un legs avec charge : le défunt désigne par testament une personne de confiance pour lui léguer une partie de sa fortune à condition que celle-ci prenne soin de l’animal jusqu’à son décès. Une variante consiste à faire un legs à une association de protection des animaux qui s’occupera du chat, ou à créer une fondation dont la mission consiste à veiller au bien-être de l’animal.
Par contre, tout ceci ne doit pas se heurter à la réserve hériditaire des enfants.

https://www.lemonde.fr/argent/article/2019/02/19/karl-choupette-histoire-d-une-succession-franco-allemande_5425434_1657007.html

 

Laisser un commentaire