Une banque anglaise victime de rumeurs diffusées sur WhatsApp

La banque anglaise Metro Bank l’a appris à ses dépens, ayant été obligée en urgence de rassurer ses clients sur le fait que l’argent placé chez elle était bien en sécurité. De nombreux clients ont fait la queue ce week-end dans les agences de la banque, s’inquiétant au guichet du devenir de leur argent et placements, rapporte le quotidien britannique The Guardian.
La clientèle réagissait à des rumeurs propagées sur les médias sociaux au sujet de sa santé financière, de fausses informations propagées sur la messagerie instantanée WhatsApp (propriété de Facebook), conseillant notamment aux gens de retirer de l’argent de leurs comptes et de vider leurs coffres-forts.
Si la rumeur s’est répandue comme une traînée de poudre auprès d’une partie de la clientèle britannique, c’est aussi dû au fait que Metro Bank a déjà inquiété la communauté financière outre-Manche au début de l’année. La banque, créée en 2010, avait annoncée en janvier dernier s’être trompée dans ses obligations prudentielles: elle avait comptablement inscrit insuffisamment de capital en face de ses risques.

https://www.bfmtv.com/economie/une-banque-anglaise-victime-de-rumeurs-diffusees-sur-whatsapp-1690637.html

businessman-3928259_960_720

 

Laisser un commentaire