Retraite complémentaire: on sait enfin quel malus subiront les retraités concernés par la CSG « Macron »

Petit rappel: c’est le malus intégral, 10 %, qui s’appliquera en cas de CSG à 6,6 %. En dehors des foyers modestes, exemptés de CSG sur les pensions, d’autres exonérations de malus ont été prévues, par exemple pour les aidants familiaux (à certaines conditions), les séniors bénéficiant d’un départ anticipé pour handicap, ou ceux obtenant une retraite à taux plein dès 62 ans pour inaptitude au travail. Quatre nouvelles exonérations ont par ailleurs été ajoutées par les partenaires sociaux dans le cadre de la négociation achevée le 10 mai.
Sont concernés les chômeurs en fin de droits percevant l’ASS (Allocation de solidarité spécifique), les bénéficiaires d’une pension d’invalidité de 2e ou 3e catégorie ou de l’AAH (Allocation adulte handicapé), et les personnes avec un taux d’incapacité permanente d’au moins 20 % lié à une maladie professionnelle ou un accident du travail. Le Medef a refusé d’assouplir davantage le dispositif pour l’instant – pas de baisse du taux de 10 %, donc, ni de la durée de trois ans.

https://www.mieuxvivre-votreargent.fr/retraite-2/2019/05/22/retraite-complementaire-on-sait-enfin-quel-malus-subiront-les-retraites-concernes-par-la-csg-macron/

woman-1246587_960_720

 

Laisser un commentaire