Le coût effarant de l’optimisation fiscale des grandes entreprises

Selon une étude publiée ce vendredi 7 juin, les multinationales délocalisent 36 milliards d’euros par an dans leurs filiales à l’étranger qui constituent une perte de 14 milliards d’euros pour le fisc français.
En 2000, seul un milliard d’euros avaient été transférés par les multinationales en pratiquant des montages d’évitement fiscal. Cette hausse est notamment due à l’intensification de la concurrence fiscale. « La baisse de l’impôt sur les sociétés a d’abord été faite par les petits pays européens » comme les Pays-Bas et le Luxembourg, rappelle l’économiste du Cepii. Ainsi, sur les dix premières destinations des profits préférés des multinationales, neuf sont européennes.

https://www.capital.fr/economie-politique/le-cout-effarant-de-loptimisation-fiscale-des-grandes-entreprises-1341211

business-people-1572059_960_720

 

Laisser un commentaire