Attention avant de souscrire à une SCPI

L’investisseur est, en principe, protégé car les SCPI sont placées sous la régulation de l’autorité des marchés financiers (AMF) qui les enregistre et les régule. Mais, cela n’empêche pas les arnaques: le 15 mars 2019, l’AMF a ainsi émis une alerte sur la société http://www.porto-Immo SCPI qui collectait des fonds sans avoir les autorisations nécessaires. Même chose pour http://www.laScpi.fr et http://www.scpi.gouv.fr deux structures qui utilisaient abusivement le logo de l’AMF pour collecter des fonds par internet.
Autre problème: la rentabilité diminue au fil des années. Outre le fait qu’il s’agit de chiffres bruts, donc calculés avant impôt, l’Institut de l’épargne immobilière et foncière (IEIF) rappelle que la rentabilité moyenne des SCPI était de 6 % en moyenne en 2008 et 2009.
Autre étape sensible: la revente. Si la collecte de fonds des SCPI se fait auprès du grand public, la revente se fait sur un marché secondaire avec des acteurs plus restreints et une valeur de revente qui n’est pas nécessairement équivalente à la somme investie. « A la revente, le marché est moins liquide qu’à l’entrée, les parts ne sont pas toujours si faciles à vendre ce dont les acheteurs ne sont pas toujours conscients », estime Etienne Brois.

https://www.lemonde.fr/argent/article/2019/07/10/attention-avant-de-souscrire-a-une-scpi_5487501_1657007.html

blur-1853262_960_720

 

Laisser un commentaire