La révolution du secteur des finances est-elle en marche ?

Pour capter une part de marché, les start-up jouent sur leur caractère disruptif. Elles mettent en avant la transparence, la simplicité et l’instantanéité. Elles recourent aux nouvelles techniques que ce soit le Blockchain, les algorithmes, les objets connectés. Cette mutation digitale intervient au moment où le secteur financier est confronté à une baisse durable des taux d’intérêt.
De plus en plus d’applications proposent de regrouper sur un même portail tous ses comptes bancaires afin d’avoir sur un seul écran une vision globale de sa situation financière. De plus, en arrivant sur le marché des moyens de paiement, Facebook rejoint Apple. Son projet est ambitieux, car il pourrait remettre en cause certaines pratiques bancaires voire une certaine conception de l’État-nation.
L’existence de gestionnaires bien réels, attentifs et capables de jouer avec les différentes applications numériques constituera un avantage concurrentiel dans les prochaines années, un avantage coûteux mais qui pourrait séduire une clientèle exigeante souhaitant se libérer de la contrainte des écrans.
La gestion financière automatisée à travers l’usage de robots est censée apporter de meilleurs résultats que celle assurée par un spécialiste. Si cette affirmation vaut sans nul doute en période prévisible, elle risque d’être démentie en cas de crise reposant sur des facteurs nouveaux.

http://cercledelepargne.com/wp-content/uploads/2019/07/DOSSIER-M63-LA-R%C3%89VOLUTION-DU-SECTEUR-DES-FINANCES-.pdf

computer-3239667_960_720

 

Laisser un commentaire