Le Royaume-Uni, un futur paradis fiscal aux portes de l’UE ?

Le nouveau premier ministre Boris Johnson a affirmé samedi 27 juillet que le Brexit représentait « une énorme opportunité économique », après avoir promis de « booster les entreprises ». Certains craignent que Londres abaisse son impôt sur les sociétés pour attirer des groupes, au détriment de l’UE. Le premier ministre britannique a laissé entendre une telle évolution dans son premier discours. « Nous sommes très déterminés à tirer profit du Brexit, a-t-il déclaré. Quel que soit le deal que nous aurons, nous préparerons à l’automne un ensemble de mesures pour booster les entreprises britanniques et prolonger la place du Royaume-Uni comme destination principale des investissements étrangers du continent. »
Cependant, « chaque point de baisse de l’IS coûterait 3 milliards de livres sterling au budget de l’État, alors même que Boris Johnson a annoncé plusieurs mesures coûteuses par ailleurs, comme le recrutement de 20 000 policiers ».

https://www.la-croix.com/Economie/Monde/Le-Royaume-Uni-futur-paradis-fiscal-portes-lUE-2019-07-28-1201038009

brexit-1491370_960_720

 

Laisser un commentaire