Brexit: la Banque d’Angleterre affiche un pessimisme mesuré

La banque centrale revoit ses prévisions de croissance à la baisse mais laisse ses taux inchangés. En cause, le ralentissement mondial mais pas un Brexit dur, scénario qui pour le moment n’a pas ses faveurs. Une étude officielle contredit pourtant ces prévisions.
« La croissance sous-jacente semble avoir ralenti depuis 2018 à un rythme inférieur au potentiel, reflétant à la fois l’impact de l’intensification des incertitudes liées au Brexit sur l’investissement des entreprises et de la croissance mondiale plus faible sur le solde commercial », écrit la BoE dans un communiqué.
Pourtant, selon l’Office de Responsabilité Budgétaire (OBR), la récession sera bien au rendez-vous en cas de Brexit dur. « Le Royaume-Uni entrera en récession au quatrième trimestre 2019, pour une durée d’un an. Le PIB tombera de 2,1 % », explique le rapport de l’OBR. D’ici à la mi-2021, le PIB serait 4 % plus bas que ce qu’avait prévu l’OBR en mars dernier en cas de Brexit avec accord.

https://bfmbusiness.bfmtv.com/monde/brexit-la-banque-d-angleterre-affiche-un-pessimisme-mesure-1741183.html

brexit-referendum-uk-1468255193y2P

 

Laisser un commentaire