Immobilier résidentiel: Berlin et Paris affichent la plus forte croissance des prix au premier semestre

« Plusieurs facteurs expliquent le ralentissement des marchés résidentiels prime dans les grandes villes mondiales, notamment les politiques gouvernementales, le coût de l’argent, l’augmentation de l’offre et l’incertitude économique mondiale », déclare Sophie Chick, Directrice Savills World Research. « Toutefois, nous ne prévoyons pas de baisse significative des prix, mais une croissance stable qui pourrait connaître de légères fluctuations en valeur à moyen terme. »
Cependant, les dernières données de l’Indice Savills World Cities Prime Residential, montrent que Berlin et Paris ont connu une croissance remarquable de leurs marchés résidentiels prime; environ 4% au cours des six derniers mois et 8% au cours de la dernière année.
A noter que, selon une source officielle chinoise, les prix de l’immobilier dans les villes majeures de Chine ont arrêté d’augmenter en juin (http://french.china.org.cn/business/txt/2019-07/31/content_75052213.htm)

https://www.boursier.com/actualites/economie/immobilier-residentiel-berlin-et-paris-affichent-la-plus-forte-croissance-des-prix-au-premier-semestre-41946.html

purchase-3113198_960_720

 

Laisser un commentaire