Montréal: surchauffe modérée

Dans la métropole québécoise, le degré de surchauffe demeure «modéré» en raison du «resserrement important de l’écart entre l’offre et la demande». Ce niveau se calcule en comparant les ventes et les nouvelles inscriptions de propriétés sur le territoire. Il ne peut pas être expérimenté plus fortement selon l’EMH qu’avec un degré modéré.
«Les prix des habitations sont restés en phase avec les facteurs économiques et démographiques fondamentaux, comme le revenu personnel disponible et la population des jeunes adultes», avance-t-on.

https://journalmetro.com/actualites/montreal/2355638/marche-immobilier-montreal-toujours-en-surchauffe/

montreal-690737_960_720

 

Laisser un commentaire