L’Autriche, terre de cash qui veut le rester

Le paiement en espèces fait de la résistance dans une des économies les plus prospères d’Europe, qui envisage même d’en faire un droit constitutionnel. A l’heure des monnaies virtuelles et des règlements par smartphone, le projet peut sembler anachronique: graver dans la constitution le droit de payer en liquide. C’est pourtant ce qu’a proposé ce mois-ci le parti conservateur ÖVP de l’ex-chancelier Sebastian Kurz, en campagne pour sa réélection aux législatives prévues fin septembre: « pouvoir utiliser de l’argent liquide est une condition de base d’une existence autonome », a lancé l’ancien chef de gouvernement âgé de 32 ans.
Selon un récent sondage effectué par la banque ING dans 13 pays européens, ainsi qu’en Australie et aux États-Unis, les Autrichiens étaient les plus réticents à l’idée d’abandonner les paiements en liquide. Cette perspective n’était jugée acceptable que par 10% d’entre eux, comparé à une moyenne de 22% dans les autres pays européens interrogés.

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/l-autriche-terre-de-cash-qui-veut-le-rester-826381.html

5856649637_230d651952_b

 

Laisser un commentaire