L’écart se creuse entre les économies du Québec et du Canada

Le PIB du Québec s’est inscrit en hausse de 0,5 % en mai, accélérant la progression de 0,3 % mesurée le mois précédent et inscrivant un huitième gain mensuel d’affilée. Il s’agit de « la plus longue séquence du genre depuis que l’information existe (1997) », a écrit Marc Pinsonneault, économiste principal à la Banque Nationale.
Au cours de cette période de huit mois où son PIB a crû au rythme annuel de 3,5 %, l’économie québécoise a clairement pris l’ascendant sur le reste du Canada, dont le PIB est en hausse de 1,5 %, ajoute l’économiste.
Au cumul au cours des cinq premiers mois de 2019, le PIB du Québec est de 2,8 % plus élevé que celui de la même période en 2018, ajoute l’ISQ. Ce qui induit une révision à la hausse des prévisions pour 2019. « La poussée de croissance récente est donc alimentée de nombreuses racines. En conséquence, nous révisons en hausse notre prévision de croissance économique du Québec », la cible de la Banque Nationale pour 2019 passant de 1,8 % à 2,2 %.

https://www.ledevoir.com/economie/561480/l-ecart-se-creuse-entre-les-economies-du-quebec-et-du-canada

fall-2809845_960_720

 

Laisser un commentaire