Immobilier: le marché québécois dynamique

L’auteure de cette note de conjoncture économique, Hélène Bégin, rapporte en effet que les ventes de propriétés existantes dans la Belle Province sont demeurées fortes au premier semestre, tandis que la hausse annuelle des prix a continué d’avoisiner les 5 %.
Les incertitudes internationales, notamment le conflit commercial entre les États-Unis et la Chine, le risque d’un Brexit « dur » (c’est-à-dire sans entente avec l’Union européenne) ainsi que la réduction des taux directeurs américains « exercent une pression à la baisse sur les taux d’intérêt obligataires et, par ricochet, sur les taux hypothécaires nord-américains »

https://www.conseiller.ca/nouvelles/economie/immobilier-le-marche-quebecois-toujours-dynamique/

flag-28555_960_720

 

Laisser un commentaire