1,74 million de dollars pour un timbre américain de 1918

Le one-cent noir et magenta, de Guyane britannique, émis en 1856, connu à un seul exemplaire, a été vendu aux enchères le 17 juin 2014 pour 9,5 millions de dollars (environ 7 millions d’euros), prix le plus élevé jamais atteint par un timbre. Ce dernier, à l’authenticité cependant mise en doute par certains experts, a battu un record qui datait de 1996. Le Livre Guinness des timbres (Edition°1, 1983) précise que ce timbre « est considéré comme la première erreur en poste aérienne ».
Il y a vingt ans, un timbre suédois de 1855, le tre-skilling banco jaune au lieu de vert – ce que les philatélistes nomment une « variété » (d’impression) – a été vendu pour 2,875 millions de francs suisses. Tous ces prix constituent des records mondiaux pour des timbres détachés à l’unité ou en bloc.

https://www.lemonde.fr/argent/article/2019/10/07/1-74-million-de-dollars-pour-un-timbre-americain-de-1918_6014496_1657007.html

business-1031754_960_720

 

Laisser un commentaire