Signes de surchauffe dans le capital-investissement sur fond de taux bas

Selon le cabinet spécialisé Preqin, le montant de « poudre sèche », les réserves de cash des fonds d’investissement, a atteint un nouveau record de 1.540 milliards de dollars à la fin juin 2019, un surplus qui présente des risques et pose des choix cornéliens: faut-il mettre l’argent récolté au travail malgré des valorisations stratosphériques ou attendre des opérations plus attractives? Le montant de capitaux non employés n’est qu’un des indicateurs au plus haut. Les opérations se font sur des multiples de valorisation « extrêmement élevés », jamais vus, même juste avant la crise financière, reconnaissent ainsi les experts de Goldman Sachs. Les valorisations sont tirées à la hausse par les réserves de poudre sèche mais aussi la concurrence de nouveaux acteurs, prêts à payer le prix et à rester éventuellement plus longtemps au capital.

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/signes-de-surchauffe-dans-le-capital-investissement-sur-fond-de-taux-bas-830085.html

paper-3224638_960_720

 

Laisser un commentaire