Retraite: les mères de famille doivent-elles craindre pour leurs droits ?

Aujourd’hui, les mamans bénéficient de 8 trimestres (deux ans) par enfant dans le privé (4 pour la naissance et 4 pour l’éducation) et 4 trimestres dans le public (sauf accord avec le père pour un partage). Ces trimestres supplémentaires comptent pour le calcul de la durée de cotisation minimale nécessaire pour obtenir la retraite à taux plein, aujourd’hui fixée à 41,5 ans.
Dans le nouveau système, elles n’y auront donc plus droit, ce qui fait craindre qu’elles doivent partir plus tard à la retraite qu’aujourd’hui. Les femmes bénéficieront en revanche une majoration de 5 % de leurs points par enfant dès le premier bébé, soit 10 % pour 2 enfants, 15 % pour le 3e, etc. Cet avantage pourrait être plafonné à partir d’un certain nombre d’enfants encore à définir.
En revanche, les parents qui ont élevé 3 enfants, eux, seront moins bien lotis. Aujourd’hui, une femme et son conjoint bénéficient en effet d’une majoration de pension de 10 % chacun à partir du 3e bébé. Demain, ils devront se partager 15 % (pour un des deux parents, ou à moitié moitié, soit 7,5 %).

https://www.lepoint.fr/economie/retraite-les-meres-de-famille-doivent-elles-craindre-pour-leurs-droits-14-10-2019-2341194_28.php

park-3089907_960_720

Laisser un commentaire