La finance mondiale contribue à une augmentation de la température de 4°C

L’ex-gouverneur de la Banque du Canada Mark Carney, aujourd’hui gouverneur de la Banque d’Angleterre a déclaré que les marchés financiers finançaient des projets susceptibles d’alimenter une hausse catastrophique du chauffage mondial. Les marchés de capitaux internationaux, chiffrés à plusieurs milliards de dollars – selon lesquels les entreprises lèvent des fonds en vendant des actions et des obligations – investissent dans des activités qui feraient monter les températures à plus de 4 ° C par rapport aux niveaux préindustriels.
Les risques associés aux températures égales ou supérieures à 4 ° C incluent une élévation du niveau de la mer de 9 mètres – touchant jusqu’à 760 millions de personnes – des vagues de chaleur et des sécheresses, de graves problèmes d’approvisionnement alimentaire et la moitié de toutes les espèces animales et végétales menacées de disparition locale.
Il a déclaré que les banques devraient être obligées de divulguer leurs risques liés au climat dans les deux prochaines années et que davantage d’informations inciteraient les investisseurs à pénaliser et à récompenser les entreprises en conséquence.

https://www.theguardian.com/business/2019/oct/15/bank-of-england-boss-warns-global-finance-it-is-funding-climate-crisis

business-3224643_960_720

Laisser un commentaire