Mario Draghi, « sauveur de l’euro » au bilan contrasté à la Banque centrale européenne

Depuis quelques semaines, les critiques se déchaînent outre-Rhin contre Mario Draghi et les mesures adoptées par son institution le 12 septembre. En particulier contre la baisse du taux de dépôt, jugée pénalisante pour les banques, et la reprise des rachats de dettes publiques. « Il est allé trop loin », s’est agacé Jens Weidmann, le patron de la Bundesbank (la « Buba »), la puissante banque centrale allemande.
Cependant, si une partie du monde financier germanique lui reproche son laxisme, nombre d’économistes et de dirigeants politiques dans le reste de l’Europe, comme aux États-Unis, le saluent comme l’un des plus brillants banquiers centraux de sa génération. Et ne tarissent pas d’éloges – parfois grandiloquents – sur son bilan.

https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/10/23/bce-mario-draghi-le-sauveur-de-l-euro-tire-sa-reverence_6016516_3234.html

businessman-3417761_960_720

Laisser un commentaire