La SCHL s’attend à plus de stabilité sur la construction du marché immobilier

Dans ses perspectives annuelles du marché de l’habitation dévoilées jeudi, l’agence fédérale souligne que les mises en chantier devraient se situer autour de 200 000 unités lors des deux prochaines années. Ce chiffre est supérieur à celui de 194 000 unités attendues pour cette année, mais reste inférieur à celui de près de 220 000 enregistré en 2017, un record pour les 10 dernières années.
Les ventes de maisons, qui diminuent depuis 2016, devraient augmenter dans les deux prochaines années, et les prix devraient les imiter, a poursuivi M. Dugan. Le prix moyen des maisons a atteint 511 830 $ en 2017, mais il devrait se situer autour de 488 000 $ cette année. La SCHL calcule que le prix moyen pourrait se situer entre 539 800 $ et 569 600 $ d’ici 2021.
La croissance des ventes et des prix devrait se produire à mesure que la croissance économique reprendra au cours des deux prochaines années, et la population canadienne devrait atteindre 38,3 millions d’habitants d’ici à 2021. Cela représenterait 713 000 personnes de plus qu’en 2019, et une augmentation de 2,17 millions de personnes par rapport à 2016.

https://www.lapresse.ca/affaires/economie/201910/24/01-5246747-la-schl-sattend-a-plus-de-stabilite-sur-le-marche-immobilier.php

key-2323278_960_720

Laisser un commentaire