Les étrangers boudent les actions canadiennes

De fait, les investissements étrangers dans les actions canadiennes sont en voie d’atteindre leur plus bas niveau depuis 2012, selon le groupe financier. Au mois d’août, ils ne représentaient que 970 millions de dollars américains (1,27 G$ CA). Malgré cela, l’indice composé S&P/TSX a gagné plus de 14 % dans cette période, ce qui en fait l’un des plus vigoureux marchés boursiers au monde.
Le Canada pourrait en fait être une victime collatérale de l’instabilité politique et économique ambiante. « Dans des moments de risque – macro, géopolitiques ou commerciaux – les investisseurs vendent les actifs des autres régions et se concentrent sur la sécurité des actions américaines ». De plus, le fait qu’il soit très exposé aux ressources naturelles le rend comparable, aux yeux des investisseurs, à un marché de pays émergent.
La bonne performance du dollar canadien n’a pas non plus suffit à rameuter les investisseurs étrangers. Le huard a connu une meilleure tenue que les autres devises face au dollar américain cette année, avec une hausse de près de 4 %.

https://www.conseiller.ca/nouvelles/economie/les-investisseurs-etrangers-boudent-les-actions-canadiennes/

fall-2809845_960_720

Laisser un commentaire