Fin des avoués: un coût de 389,1 millions pour l’État

Le coût de la réforme s’établit à 389,1 M€ se répartissant de la manière suivante:
L’indemnisation des avoués: droit de présentation: 292 M € (108 M € à titre d’acompte et 184 M € pour le solde), préjudice d’industrie: 12,2 M €, contrat de sécurisation professionnelle: 9,7 M € ;
L’indemnisation des salariés: indemnités de licenciement des salariés : 75,2 M € (y compris indemnités payées aux salariés démissionnaires).
Pour ce qui concerne les salariés, sur 1 850 employés par les avoués, 1 516 ont été licenciés et 19 ont démissionné. Les autres salariés ont soit fait valoir leurs droits à retraite; soit sont restés avec leur ancien employeur devenu avocat; ou encore ont pu bénéficier des passerelles professionnelles prévues par la loi pour se reconvertir; ou enfin ont trouvé un emploi dans un autre domaine.

http://www.senat.fr/basile/visio.do?id=qSEQ190409976

justitia-2597016_960_720

Laisser un commentaire