Le non-coté dans l’assurance-vie, une solution de complément, mais onéreuse

Plusieurs établissements proposent en effet d’investir dans des fonds d’actions non cotées en Bourse. Si cette offre est encore réduite, et souvent réservée à des contrats vendus dans l’univers de la gestion patrimoniale ou sur Internet, elle se renforce régulièrement par l’arrivée de nouveaux intervenants et devrait être plus systématiquement présente dans les nouveaux plans d’épargne-retraite (PER).
« Les fonds à dominante non cotée ne sont pas destinés à figurer dans le cœur des portefeuilles, relativise cependant M. Aubry. Ils représentent en général 5 % à 10 % du total de l’épargne gérée. »

https://www.lemonde.fr/argent/article/2019/11/01/le-non-cote-dans-l-assurance-vie-une-solution-de-complement-mais-onereuse_6017660_1657007.html

family-2073602_960_720

Laisser un commentaire