L’hypertaxation de nos cigarettes et de notre essence

« La fiscalité sur les carburants et les cigarettes, comment l’automobiliste et le fumeur ont été transformés en vaches à lait » d’après l’étude réalisée par le think-tank libéral Molinari. Ainsi, selon l’institut, les recettes fiscales atteignent 60 milliards d’euros, alors que l’essence et les cigarettes sont bien loin d’être les produits les plus consommés par les ménages en France. « C’est 21 % de la fiscalité des biens et services alors que les carburants et le tabac représentent 3,6 % de la consommation des ménages ».
Sur ces 60 milliards d’euros, 14 milliards sont issus de la TVA, 33 milliards de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) et 13 milliards des droits de consommation sur le tabac (DCT).

https://www.capital.fr/economie-politique/lhypertaxation-de-nos-cigarettes-et-de-notre-essence-1354037

calculator-1044173__340

Laisser un commentaire