AMF: Morgan Stanley accusé d’avoir manipulé la dette française

Le Collège de l’autorité des marchés financiers (AMF) a requis vendredi une amende de 25 millions d’euros contre la banque américaine Morgan Stanley, accusée de manipulation de cours sur la dette française en 2015, ce qu’elle « réfute catégoriquement ».
Le gendarme boursier français reproche au bureau de trading de Morgan Stanley à Londres d’avoir acheté en juin 2015 – en pleine crise de la dette grecque – des contrats à terme sur la dette française (OAT), ainsi que deux contrats à terme sur la dette allemande, afin de faire artificiellement grimper le cours de l’obligation française pour la vendre ensuite à meilleur coût. Si l’amende requise est confirmée, il s’agira d’un record puisque celle de 35 millions infligée il y a deux ans à Natixis AM pour des prélèvements indus sur certains de ses fonds, qui constituait le montant le plus élevé jamais prononcé par l’AMF, a été ramenée jeudi à 20 millions par le Conseil d’État.

https://www.challenges.fr/finance-et-marche/marches-financiers/amf-morgan-stanley-accuse-d-avoir-manipule-la-dette-francaise_683824

dollar-exchange-rate-544949_960_720

Laisser un commentaire