« Le nickel, « métal du diable », est tout feu tout flamme »

Le cours du métal affiche encore une progression de plus de 50 % depuis janvier. Il dépasse la cote des 16 000 euros la tonne, explique dans une chronique Laurence Girard, journaliste au « Monde ». Ne cherchez pas du côté de l’essor des véhicules électriques les seules raisons de ce soudain embrasement.
C’est l’Indonésie qui souffle sur les braises. En agitant le spectre de l’embargo, le plus grand producteur mondial de nickel de la planète, a enflammé les marchés. A l’origine, ce pays, qui extrait près du quart des volumes de ce métal chaque année, évoquait une barrière à l’exportation en 2022. En août, il a créé la surprise en annonçant qu’elle se dresserait dès janvier 2020, alimentant la spéculation.

https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/11/09/le-nickel-metal-du-diable-est-tout-feu-tout-flamme_6018588_3234.html

beard-2642609_960_720

Laisser un commentaire