Comment la France continue-t-elle d’avoir autant de riches malgré sa fiscalité ?

Au niveau du classement des millionnaires, la France est 6e ou 9e mondial en ramenant le nombre à la population. Si la France est une formidable machine à redistribuer, les inégalités primaires de revenu avant impôt et transfert sont plus élevées en France que dans les pays nordiques comme la Suède ou le Danemark mais aussi que dans les pays anglo-saxons, Allemagne, Royaume-Uni et États-Unis.
De plus, les hauts revenus se concentrent sur une petite partie du territoire, dans les meilleurs quartiers des grandes métropoles et les régions stars (Haute-Savoie, Côte d’Azur, Lubéron..). La moyenne nationale des prix de l’immobilier n’a donc pas de sens et c’est Paris qui donne le LA : entre 2005 et le 2ème trimestre 2019, les prix se sont envolés de près de 100% dans la capitale.
Troisième élément, l’élitisme social des filières d’excellence qui renforce in fine la concentration des revenus et des patrimoines sur une petite partie de la population. Il y a près de cinquante fois plus d’enfants de cadres supérieurs que d’enfants d’ouvriers à Polytechniques, 20 fois plus dans les Écoles normales supérieures, près de 16 à l’ENA et jusqu’à 8 environ dans les classes prépas alors qu’ils sont finalement moins nombreux que les fils et filles d’ouvriers.

https://www.xerficanal.com/economie/emission/Alexandre-Mirlicourtois-Comment-la-France-a-autant-de-riches-avec-sa-fiscalite-confiscatoire-_3747963.html

beard-2642609_960_720

Laisser un commentaire