Succession: ce que va « gagner » le notaire à votre décès

L’intervention du notaire est obligatoire si la succession comprend un bien immobilier, si le montant de la succession est égal ou supérieur à 5 000 euros ou s’il existe un testament ou une donation entre époux.
Lorsqu’une succession est gérée par un notaire, des frais doivent être réglés. Il est important d’en distinguer deux types: les tarifs réglementés et les tarifs non-réglementés, modulés en fonction des prestations offertes.
Les tarifs non-réglementés sont variables. Il est donc nécessaire de s’adresser à son notaire afin d’en connaître le montant. Les tarifs non-réglementés incluent les débours, c’est-à-dire les frais avancés par le notaire et facturés au client (la rémunération des différents intervenants sur le dossier de succession par exemple). Il y a également les droits et les taxes qui sont reversés à l’État et aux collectivités territoriales (les droits d’enregistrement par exemple).

https://www.cbanque.com/actu/76839/succession-ce-que-va-gagner-le-notaire-a-votre-deces

nasal-shield-187327_960_720

Laisser un commentaire