En 2019, le volume de transactions immobilières dépasse le million

À fin septembre 2019, le volume annuel de transactions atteint un niveau record: le nombre de transactions réalisées au cours des douze derniers mois en France (y compris départements d’outremer hors Mayotte) est de 1 059 000. C’est 100.000 transactions de plus qu’il y a 1 an, soit une hausse annuelle de 10,4%.
Au 3e trimestre 2019, les prix des appartements anciens en France métropolitaine ont progressé de 0,9 % par rapport au 2e trimestre 2019 (en données provisoires corrigées des variations saisonnières), après +1,2 % au 2e trimestre et +1,2 % au 1er trimestre. Sur un an, les prix des appartements anciens ont augmenté de +4 %.
À l’instar des appartements anciens, les prix des maisons anciennes sont en légère hausse sur 3 mois (+1,0%). La province et l’Île-de-France ont des évolutions similaires.
Jusqu’à quand une telle inflation? « La vraie question que nous nous posons: est-ce que c’est significatif d’une bulle? Est-ce qu’il y a une spéculation? Et donc est-ce qu’il y a une crainte pour l’avenir ? » poursuit Jean-François Humbert. « Ce que nous constatons actuellement, c’est qu’il s’agit très largement d’un marché d’investisseurs de long terme » indique-t-il. « Les placements en banque ne sont pas rentables. Et donc un grand nombre de personnes préfèrent se placer sur l’immobilier pour avoir un capital que l’on estime stable, tout au moins sur le long terme et pour avoir un rendement (…) qui reste supérieur » aux placements classiques. Des investisseurs de long terme, cela ne ressemble donc pas à une bulle spéculative. « Nous ne constatons pas aujourd’hui d’achat pour revendre », insiste le président du Conseil Supérieur du Notariat.

http://paris.notaires.fr/fr/presse/communique-de-presse/en-2019-le-volume-de-transactions-immobilieres-depasse-le-million

1.

Laisser un commentaire