La croissance chinoise n’en finit pas de ralentir

Le score annoncé vendredi est conforme aux prédictions des analystes sondés par l’AFP et dans l’objectif de 6% à 6,5% fixé par le gouvernement en début d’année dernière.
Il est toutefois en net repli par rapport à 2018, quand la croissance chinoise pointait à 6,6%, déjà à son niveau le plus bas en près de trois décennies. La Banque mondiale dit d’ailleurs s’attendre à un nouveau ralentissement à 5,9% pour 2020. L’objectif officiel de Pékin devrait être annoncé début mars.
Certains analystes estiment cependant que le ralentissement de la Chine est structurel car le pays, autrefois surnommé « l’atelier du monde », devient une économie plus développée. Il voit également le nombre de personnes en âge de travailler diminuer pour des raisons démographiques.

La croissance chinoise n’en finit pas de ralentir

beard-2642609_960_720

Laisser un commentaire