« L’or sera dopé par la banque centrale des États-Unis, qui veut plus d’inflation »

Alors que la récession menace aux États-Unis, la Fed cherche à soutenir l’inflation et pourrait à nouveau abaisser son taux directeur. Avec des taux réels durablement bas, l’or est bien parti pour gagner en éclat, juge notre chroniqueur Alain Corbani, responsable pôle matières premières chez Finance SA et gérant du Fonds Global Gold and Precious.
Une certitude: les taux d’intérêt réels (c’est-à-dire les taux moins l’inflation) ne peuvent que rester bas très longtemps. C’est l’ingrédient principal pour une hausse du prix de l’or qui, à 1.580 dollars ce matin est en hausse de 4% depuis le début de l’année et en hausse de 47% depuis le nouveau cycle de hausse entamé à la fin de l’année 2015.

https://www.capital.fr/entreprises-marches/lor-sera-dope-par-la-banque-centrale-des-etats-unis-qui-veut-plus-dinflation-1361022

desk-3139127_960_720

Laisser un commentaire