Aux États-Unis, de nouvelles fissures en vue dans la réglementation bancaire

Les superviseurs financiers américains mettent à consultation un nouvel assouplissement de la règle Volcker, adoptée après la crise de 2008. La nouvelle règle lèverait pour les banques la limite actuellement en vigueur sur l’investissement dans des fonds de capital-risque et les fonds de dette.
Parmi d’autres dispositions, la règle Volcker limite à 3 % de ses fonds propres les montants qu’une entité bancaire peut investir dans des fonds d’investissement en capital ou d’instruments dérivés. La mesure proposée jeudi sortirait ainsi le capital-risque (venture capital) et les fonds de dette de cette limite de 3 %. Seule voix discordante au sein du conseil la Fed, Lael Brainard, nommée sous l’administration Obama, a affiché son désaccord. « Certains des changements proposés vont permettre aux banques de s’engager à nouveau dans des activités à haut risque en lien avec des fonds d’investissement », a-t-elle prévenu dans un communiqué.
A noter que les banques devraient toujours respecter cette limite de 3 % pour leurs investissements dans les hedge funds ou dans les fonds de capital investissement (« private equity »).

https://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/aux-etats-unis-de-nouvelles-fissures-en-vue-dans-la-reglementation-bancaire-1168349

computer-3239667_960_720

Laisser un commentaire