Le déficit commercial des États-Unis a reculé en 2019, une victoire pour Donald Trump à nuancer

Le président américain Donald Trump, qui a fait de la réduction du déficit commercial en général (et en particulier celui avec l’empire du Milieu) une priorité de son mandat, semble avoir remporté son pari. Il s’est donc établi à 616,8 milliards de dollars (-1,7% sur un an) avec des exportations évaluées à 2.499,8 milliards (-0,1%) et des importations de 3.116,5 milliards (-0,4%), selon les données du département du Commerce publiées mercredi. Hors échanges de services, le déficit commercial diminue de 2,4%. Les seules importations de biens chinois, qui ont été frappées de droits de douane punitifs par l’administration Trump, ont fondu de 17,6% sur un an. La diminution des produits chinois a toutefois été compensée par une hausse des importations en provenance du Canada (+41,9%) et du Mexique (+26%).
La réduction du déficit et des importations, voulue par Donald Trump, n’est pas nécessairement une bonne nouvelle car à défaut d’exportations en hausse, elle reflète souvent une économie qui ralentit. De fait, la croissance de la première économie mondiale est allée moins vite en 2019 (2,3% en rythme annuel contre 2,9% en 2018).
Il faut cependant souligner que les exportations ont par ailleurs été plombées par la crise du 737 MAX de Boeing, gros contributeur du commerce extérieur.

https://bfmbusiness.bfmtv.com/monde/le-deficit-commercial-des-etats-unis-a-recule-en-2019-une-victoire-pour-donald-trump-a-nuancer-1852642.html

newspapers-444448_960_720

Laisser un commentaire