Changer d’assurance-emprunteur: un casse-tête sciemment organisé par les banques?

Si 90% des emprunteurs connaissent leurs droits, 85% d’entre eux n’en profitent pas du fait des obstacles au changement érigés par les banques.
C’est cette mainmise que les courtiers et assureurs ont dénoncé dans une lettre ouverte envoyée au ministre de l’Économie et des Finances le 29 janvier. Ils demandent de « faire cesser les entraves opposées aux droits des consommateurs français en assurance-emprunteur par les établissements de crédit français, ainsi que de faire cesser les pratiques anti-concurrentielles de ces mêmes établissements au libre exercice en France des activités d’intermédiation de crédit et d’assurance par les Courtiers en crédit et en assurance ».
Dans la lettre, les courtiers et assureurs donnent l’exemple du Crédit Agricole Charente-Périgord qui donne un bonus aux courtiers lorsque « la vente d’assurance emprunteur de groupe de la banque dépasse 90% du nombre de dossiers présentés ». Ceci a été démenti par la banque citée.
Autre exemple apporté: la Banque Postale a refusé un dossier de résiliation pourtant déposé dans le délai de deux mois prévu par la loi au motif que les documents remis ne seraient pas complets. Une pratique visiblement courante, selon la lettre: « Près de 70% des demandes de résiliation-substitution échouent du seul fait des pratiques des prêteurs invoquant des arguments juridiquement infondés: garanties prétendument moindres que celles du contrat d’assurance initial, à rebours de l’analyse factuelle, demandes de documents injustifiés pour la résiliation (certificats d’adhésion exigés pour une assurance-emprunteur déléguée), imposition de contraintes matérielles (signatures en Agence), puis maintien des cotisations, application de frais et remboursement tardif ».

https://www.lavieimmo.com/taux-emprunt/changer-d-assurance-emprunteur-un-casse-tete-sciemment-organise-par-les-banques-47930.html

real-estate-516768_960_720

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :