Les «fuites» de l’aide de la Banque mondiale couleraient vers les paradis fiscaux

L’aide débloquée par la Banque mondiale pour les pays les plus pauvres semble déclencher des transferts de fonds en direction de comptes offshore, ce qui suggère un détournement de cette aide, selon une étude publiée mardi par l’institution financière. « Ces versements d’aide vers les pays les plus dépendants coïncident avec une augmentation importante de transferts vers des centres financiers offshore connus pour leur opacité fiscale », comme la Suisse, le Luxembourg, les îles Caïman et Singapour, expliquent les auteurs de l’étude. Le « taux de fuite » moyen est estimé à environ 7,5 % de l’aide, estiment-ils.

https://www.lapresse.ca/affaires/economie/202002/19/01-5261638-les-fuites-de-laide-de-la-banque-mondiale-couleraient-vers-les-paradis-fiscaux.php

newspaper-943004_960_720

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :