Avances en compte-courant: seule la variation positive du solde sur l’année est taxée

En application des dispositions des articles 109, 2o, 111 et 120, 3o du CGI, doivent être regardés comme des revenus distribués, sauf preuve contraire, les montants des soldes débiteurs des comptes courants ouverts dans les écritures d’une société au nom de ses associés, actionnaires ou porteurs de parts au 31 décembre de l’année en cause. En cas de variation de ce solde d’une année civile sur l’autre, seule la différence positive entre ces deux soldes peut légalement être incluse dans le revenu imposable de l’associé, l’actionnaire ou le porteur de parts pour l’année en cause.
CE 27-12-2019 no 420478

https://www.efl.fr/actualites/fiscal/revenus-mobiliers-et-plus-values-mobilieres/details.html?ref=fc0e6f9b0-7369-4f2d-b9b6-2c666f1a4991

income-tax-4097292_960_720

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :