Aversion totale aux risques quand la raison n’est plus de mise

Lundi 9 mars, le taux de l’obligation de l’État allemand à 10 ans était de -0,845 %, soit moins que le taux de dépôt pratiqué par la BCE (-0,5 %). Les investisseurs anticipent une baisse des taux directeurs de la part de la banque centrale et des mesures de rachats d’obligations. C’est également la conséquence d’une aversion aux risques poussée à l’extrême. Face à la crise virale, les investisseurs se délestent des actions et acquièrent des obligations d’État jugées plus solides. Cette frénésie alimente la spirale déflationniste en cours et contribue au processus de dépréciation des valeurs boursières.

http://cercledelepargne.com/aversion-totale-aux-risques-quand-la-raison-nest-plus-de-mise

chart-594212_960_720

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :