Recruter le meilleur talent étranger au Québec grâce à un incitatif fiscal

Il s’agit de deux types de profils de personnes intelligentes et talentueuses qui excellent dans leur domaine de connaissance, soit « chercheur » et « expert ». Ces profils d’expertises visent à soutenir notamment les activités de recherche scientifique et de développement expérimental (« RSDE »), ainsi que la gestion et le financement d’activités d’innovation. Si le candidat est admissible alors ce congé fiscal est accordé à l’individu au moyen d’une exemption d’impôt du Québec selon les modalités suivantes :
• 1ère et 2e années d’emploi : déduction de 100 % de son salaire (0 % du salaire reçu de l’entreprise québécoise est imposable);
• 3e année d’emploi : déduction de 75 % du salaire (25 % du salaire reçu de l’entreprise québécoise est imposable);
• 4e année d’emploi : déduction de 50 % du salaire (50 % du salaire reçu de l’entreprise québécoise est imposable);
• 5e année d’emploi : déduction de 25 % du salaire (75 % du salaire reçu de l’entreprise québécoise est imposable);
Attention cependant, il est de la responsabilité de l’employeur et de l’employé de s’assurer que tous les critères de la loi sont respectés.

https://www.lesaffaires.com/dossiers-partenaires/investissements-etrangers-saisir-les-opportunites/recruter-le-meilleur-talent-etranger-grace-a-un-incitatif-fiscal/616284

women-1209678_960_720

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :