Excédent de près de 200 milliards d’euros du commerce international de biens de l’UE en 2019

En 2019, la balance des biens de l’Union européenne de 27 États membres (UE) était excédentaire de 197 milliards d’euros, soit une augmentation significative par rapport à 2018 (+152 milliards d’euros). Si l’on regarde la tendance au fil du temps, après avoir enregistré un léger déficit entre 2009 et 2011, la balance commerciale de l’UE a enregistré un excédent continu qui a atteint un sommet de 264 milliards d’euros en 2016, puis a diminué en 2017 et 2018.
Dans presque tous les États membres de l’UE, le principal partenaire commercial pour les exportations de biens en 2019 a été un autre membre de l’Union européenne, à l’exception de l’Allemagne et l’Irlande (les États-Unis étant la principale destination de leurs exportations) ainsi que la Suède (Norvège) et de la Lituanie (Russie). Dans l’ensemble, l’Allemagne a été la principale destination des exportations de biens pour 16 États membres.
Plus des trois quarts des importations totales de marchandises provenaient d’un autre État membre de l’UE au Luxembourg (83%), en Slovaquie et en Croatie (chacun 79%) ainsi qu’en Autriche et en Estonie (chacun 76%). En revanche, l’Irlande (38%) et les Pays-Bas (40%) étaient les seuls États membres où moins de la moitié des importations provenaient de l’intérieur de l’UE.

https://ec.europa.eu/eurostat/documents/2995521/10624809/6-25032020-AP-FR.pdf/02e7de9e-5868-dfda-488d-4fc46ee9a38b

Eurostat_Newlogo

Laisser un commentaire