Crowdfunding et coronavirus: des retards et des suspensions des remboursements à craindre

Le financement participatif sous forme de prêt aux entreprises est touché par l’arrêt de l’activité économique. Les plates-formes sont nombreuses à prévoir des gels ou des décalages des remboursements de trois à six mois.
Ces dernières années, nombreuses sont les start-up, les TPE ou encore les PME, à avoir fait appel « à la foule » pour lever des fonds destinés à financer un projet précis. Aujourd’hui confrontées à une activité ralentie, voire nulle, ces sociétés seront-elles en mesure de faire face à leurs échéances? « Cet arrêt brutal, s’il venait à se prolonger, pourrait précipiter des jeunes sociétés et des entreprises financièrement fragiles vers la cessation d’activité », reconnaît Nicolas Sérès, président fondateur de WiSEED.
C’est pour éviter une telle hécatombe que des mesures de soutien temporaires ont été prises par des plates-formes ayant une activité de prêt (« crowdlending »). « Les décisions diffèrent selon les sites, mais toutes concernent les prêts en cours », indique Jérémie Benmoussa, président de la Fédération Participatif France (FPF). Le 18 mars , la société October, qui dispose d’un portefeuille de 800 PME financées en France, en Espagne, en Italie, au Pays-Bas et en Allemagne, a annoncé un gel de trois mois de tous les remboursements dus par ces sociétés.

https://www.lemonde.fr/argent/article/2020/04/06/crowdfunding-et-covid-19-des-retards-et-des-suspensions-des-remboursements-a-craindre_6035679_1657007.html

desk-3139127_960_720

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :