Pourquoi la garantie « perte d’emploi » de l’assurance de votre crédit immobilier ne sert à rien en chômage partiel

Lorsqu’un salarié est en chômage partiel, l’employeur doit lui verser une indemnité – remboursée ensuite par l’État – correspondant à 70% de son salaire brut par heure chômée soit environ 84% du salaire net horaire. Une légère différence avec le salaire habituel qui peut mettre certains emprunteurs dans l’embarras. Ces derniers pourront alors avoir l’idée de se tourner vers la garantie perte d’emploi, pour ceux qui l’ont souscrite dans l’assurance de leur prêt immobilier. Mais cette garantie, facultative, ne couvre pas le chômage partiel, ni la rupture conventionnelle ou la démission et pas non plus les fins de CDD…

https://www.lavieimmo.com/taux-emprunt/pourquoi-la-garantie-perte-d-emploi-de-l-assurance-de-votre-credit-immobilier-ne-sert-a-rien-en-chomage-partiel-48376.html

home-1353389_960_720

Laisser un commentaire