Faut-il vraiment se soucier des montagnes de dettes qui attendent la France et l’Europe?

Ce mardi, le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin a revu à la hausse les prévisions de la dette française pour 2020: 115% du PIB. « Depuis la Seconde Guerre mondiale, jamais notre pays n’avait connu ça » a-t-il expliqué.
La charge de la dette, c’est concrètement les intérêts à payer. En dix ans, la charge de la dette a fortement diminué. Rien qu’entre 2018 et 2019, elle a fondu de 12,2 %. La trajectoire est donc rassurante pour les finances publiques. « La dette du Japon a largement dépassé 200% du PIB, ça ne l’empêche pas de mettre en œuvre des politique de relance » souligne d’ailleurs David Cayla. « En fait, la dette publique est un actif très recherché puisqu’il est sécurisé. »
Cependant, tant que la France peut emprunter facilement sur les marchés et que la charge reste faible, la dette ne pèse pas ou peu. Mais attention au retour du bâton. Si la récession actuelle se transforme en véritable crise systémique, l’intervention de l’État sera bien plus massive et sa dette pourrait faire un bond magistral. Or, personne ne sait réellement combien de temps les investisseurs sur les marchés accepteront de jouer le jeu.

https://bfmbusiness.bfmtv.com/monde/faut-il-vraiment-se-soucier-des-montagnes-de-dettes-qui-attendent-la-france-et-l-europe-1893001.html

cup-2752105_960_720

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :