Le réveil de l’économie sera « très progressif » selon l’INSEE

Comme un organisme placé sous anesthésie, l’économie française n’assure plus que ses fonctions vitales. Les mesures de soutien budgétaire aux entreprises et aux ménages visent notamment à favoriser les conditions du réveil – dont on sait qu’il ne sera que très progressif – puis de la convalescence.
Car pendant la période de confinement, la perte de revenu national aura été considérable: la majorité sera absorbée par la hausse du déficit public, mais une part non négligeable restera au compte des entreprises. Les ménages seront également affectés, même si leur taux d’épargne devrait grimper ponctuellement du fait de la baisse de la consommation pendant le confinement. À l’incertitude sur le scénario sanitaire, qui n’augure pas d’un rebond économique rapide, s’ajoute donc l’incertitude sur le comportement des ménages et des entreprises dans ce contexte inédit.

https://www.insee.fr/fr/statistiques/4481458?sommaire=4473296

newspaper-2253409_960_720

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :