Le Québec dénombre 8 485 000 d’habitants

Au cours de la période 2016-2019, la population a augmenté dans 14 des 17 régions administratives du Québec. Une croissance annuelle moyenne de plus de 10 pour mille (1 %) a été enregistrée à Montréal, dans les Laurentides, dans Lanaudière, en Montérégie, à Laval et en Outaouais. À l’opposé, la Côte-Nord est la région qui a connu le plus fort déclin avec un taux annuel moyen de – 7 pour mille.
De manière générale, les municipalités de 50 000 habitants et plus sont celles qui ont enregistré les croissances les plus fortes entre 2016 et 2019. En contrepartie, 42 % des municipalités comptant moins de 1 000 habitants ont vu leur population diminuer.
La plupart des MRC (municipalités régionales de comté) à forte croissance se concentrent autour de Montréal. Avec une croissance annuelle moyenne de 39,4 pour mille, soit près de 4 %, Mirabel, dans la région des Laurentides, occupe de loin le premier rang. La Rivière-du-Nord (18 pour mille), dans la même région, fait également partie de ce groupe, tout comme Montcalm (18,3 pour mille) et Les Moulins (16 pour mille), qui se trouvent tout juste à côté dans Lanaudière.
Près d’une personne sur quatre (24,2 %) réside dans la région administrative de Montréal. Les données provisoires indiquent qu’elle aurait franchi le cap des 2 millions d’habitants en 2018. La ville de Montréal arrive en tête de liste des municipalités du Québec avec une population de 1 806 000 habitants, soit 21 % de la population québécoise et une croissance de 1,6% annuelle depuis 2016. C’est plus de trois fois la population de Québec, la deuxième ville en importance avec 546 000 personnes (6,4 % de la population du Québec).

https://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/population-demographie/bulletins/coupdoeil-no71.pdf

flag-28555_960_720

Laisser un commentaire