Taxer l’immobilier des plus aisés: l’idée fait son chemin

La CFDT réclame de taxer le patrimoine immobilier des plus fortunés. Le gouvernement réaffirme ne pas vouloir augmenter les impôts. Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT avait déjà lancé le débat en réclamant le retour de l’ISF.
Désormais, il parle d’instaurer une tranche d’impôt sur le revenu supplémentaire – une idée lancée par l’acteur Vincent Lindon -, de taxer les entreprises du numérique mais aussi le patrimoine immobilier des plus fortunés. «50% du patrimoine immobilier est détenu par 10% de la population (française)», a affirmé Laurent Berger mardi sur France 2. D’après l’INSEE cependant, les 10% les plus riches en détiennent 42%.
Surtaxer l’immobilier, un certain Emmanuel Macron y était favorable. C’était il y a quatre mois, lors d’un débat avec les «gilets jaunes». Interpellé par un intervenant qui suggérait de «réguler» les plus-values sur les résidences principales, le président de la République avait répondu que «l’idée est très bonne».
En taxant l’immobilier des plus aisés pour combler le déficit, Emmanuel Macron s’assurerait certes des recettes importantes et prouverait aux «gilets jaunes» qu’il n’est finalement pas le président des riches. Mais a contrario il risque de provoquer une crise immobilière. «Inquiets, les propriétaires bailleurs peuvent faire le choix de retirer leurs biens de la location ou de réorienter leurs investissements», met en garde Jean-Marc Torrollion, président de la Fédération nationale de l’immobilier, dans une tribune aux Échos.

https://www.boursorama.com/patrimoine/actualites/taxer-l-immobilier-des-plus-aises-l-idee-fait-son-chemin-2500521ef540ea105c61bd52b279032b

1.

Laisser un commentaire