Les dispositifs conjugaux et familiaux réduisent l’impôt sur le revenu de 29,7 milliards d’euros

En 2018, en France métropolitaine, les mécanismes conjugaux et familiaux réduisent les recettes fiscales de 29,7 milliards d’euros. Sans ces dispositifs, et à comportements des ménages inchangés, 15,1 millions de ménages paieraient un impôt plus élevé, dont 4,8 millions de ménages non imposables qui le deviendraient alors. Par ailleurs, 1,1 million de ménages paieraient un impôt plus faible, en raison principalement du mécanisme de décote, dont le calcul peut être moins favorable aux couples qu’aux personnes seules.

https://www.insee.fr/fr/statistiques/4504961

roman-kraft-260082-unsplash

Laisser un commentaire